Et si on parlait techno ? Parce que Weytop, c’est aussi (et surtout) une rupture technologique dans le monde du Cloud PC, nous avons répondu aux questions de I’MTech, le magazine de l’actualité scientifique et technologique de l’Institut Mines-Télécom.

L’article, intitulé “Weytop, vers une virtualisation de l’ordinateur d’entreprise”, remet en perspective notre solution par rapport aux grandes étapes de la virtualisation et résume ainsi notre offre de valeur :

Le Cloud PC est-il la prochaine révolution du monde de l’informatique ? Après le stockage et le multimédia, la bureautique pourrait bien être la prochaine utilisation des PC à être décentralisée dans le cloud. La start-up Weytop, présente à VivaTech 2022 avec l’IMT, en est convaincue. Et elle entend bien rendre la technologie accessible aux PME et aux ETI.

Il souligne également :

Une triple optimisation bien réelle

Derrière cette simplicité d’utilisation se cache néanmoins une véritable démarche d’innovation technologique. Une nécessité lorsque les concurrents sur le marché s’appellent Amazon ou Microsoft…

Premièrement, pour soigner l’expérience utilisateur, Weytop fait en sorte d’offrir la meilleure qualité de streaming possible. À cet effet, l’entreprise s’est appuyée sur WebRTC, le protocole de streaming utilisé par de nombreuses solutions de vidéoconférence et de jeu, et l’a optimisé, afin de l’adapter aux usages d’un Cloud PC.

La seconde optimisation concerne « l’acquisition » au niveau du serveur. « Tous les systèmes de virtualisation ont le même principe : une machine tourne dans le cloud et il faut récupérer une image de cette machine pour la transférer sur le poste distant », explique Loïc Poujol. « L’acquisition consiste à répondre à la question : comment récupérer l’image de cette machine ? Le but étant que l’opération soit la plus rapide possible, sans utiliser trop de ressources. » Jusqu’alors, il existait deux procédés principaux :

– Installer une extension au sein de l’ordinateur virtuel, dédiée à l’acquisition. Cependant, cette méthode consomme beaucoup de ressources et nécessite de disposer d’une extension par type de machine (Windows, Linux, macOS…).

– Ajouter une carte graphique à l’ordinateur virtuel et simuler un port HDMI, qui permet de récupérer l’image du PC. Mais en imposant d’installer une carte graphique sur chaque machine virtualisée, ce procédé s’avère coûteux et long à mettre en place.

Weytop a donc choisi une troisième voie. Une innovation en cours de brevetage et donc soumise à de fortes obligations de confidentialité.

Vous pouvez le retrouver en intégralité et en accès gratuit, ici : https://imtech.imt.fr/2022/06/08/weytop-cloud-pc/

IMT IMTech logo