Que vous lisiez ces lignes tout fier depuis votre Mac flambant neuf ou fébrile depuis votre vieil ordinateur, la réponse ne peut pas vous laisser indifférent. Surtout, elle ne doit rien au hasard, car quelques études permettent de prédire la vie (et la mort) de votre ordinateur portable … Et les pannes, les coûts et les indices de fiabilité varient fortement selon les marques et les budgets.

La fragilité des ordinateurs

Commençons par les mauvaises nouvelles. Historiquement, les PC portables sont un équipement fragile et fréquemment en panne. En 2009, une étude de l’assureur Square Trade portant sur 30 000 postes fait apparaître que plus de 30% connaissent un problème au cours des 3 premières années. Ces 31% de pannes résultent de problèmes matériels (20,4%) et dans une moindre mesure de dommages accidentels (10,6%).

 

D’après des estimations de SquareTrade, le taux de panne matérielle des netbooks est de 25,1% sur trois ans, 20,6% pour les portables d’entrée de gamme (400 à 1000 dollars) et à 18,1% pour les PC plus chers (1000 dollars et plus).

Frequence pannes ordinateurs

Fréquence des pannes des ordinateurs

Source : www.zdnet.fr

 

Depuis, la situation s’est-elle améliorée ? Pas vraiment. En 2015, une étude du site “Consumer Report”, portant sur 58.000 machines, révèle que 10% des laptops Apple tombent en panne avant leur 3eme anniversaire. Ce chiffre monte entre 16 et 19% selon les marques quand on passe en environnement Windows.

 

Après ce cap, la situation ne cesse de se dégrader, la fréquence d’utilisation jouant aussi un rôle important. Si Apple reste le plus fiable, le coût des réparations éventuelles est en revanche bien supérieur (300$ en moyenne pour un Mac contre 100$ pour un PC, hors coût de l’indisponibilité et impact environnemental bien sûr).

 

Alors comment éviter de trop s’exposer (quand on n’a pas choisi une solution virtualisée) ? Peut-être en suivant l’indice de fiabilité du site de certification et de réparation Rescuecom.

 

Régulièrement ce franchiseur, qui fédère des centaines de réparateurs, publie pour chaque millésime un score de fiabilité en comparant les machines en circulation sur le marché américain et son nombre d’interventions.

Ordinateurs : fiabilité par marque

Ordinateurs : fiabilité par marque

Source : www.rescuecom.com

 

En octobre 2020, Microsoft se classe premier devant Lenovo, quand Samsung hérite d’un D-. Il est à noter que le risque de panne est quasiment 8 fois plus élevé selon que l’on opte pour un bon ou un mauvais élève du marché.

 

Alors, de votre côté, bonne ou mauvaise pioche ? (Et éloignez-moi ce café du clavier, SVP).

 

Sur le même sujet :

Changer de PC : comment en finir avec la culpabilité ?

20% de productivité : le coût sidérant de l’obsolescence d’un PC dans une PME