Cybersécurité et cloud PC : l’accord parfait ?

risques PME cybercriminalite Cloud PC

La criminalité en ligne et la cyber-malveillance ne connaissent pas la crise. Avant la pandémie de COVID, la plateforme gouvernementale Cybermalveillance.gouv.fr  notait déjà une augmentation de son activité de 210% sur un an (90 000 victimes assistées sur la plateforme en 2019, contre 28 855 en 2018)

En 2020, la situation a encore empiré : au 1er septembre dernier, les spécialistes de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information étaient déjà intervenus à 104 reprises contre des attaques informatiques de type rançongiciel.

Les victimes ?

Bouygues Construction, Fleury Michon, M6, le CHU de Rouen mais aussi des PME soulignent Les Echos.

Quant aux attaques moins sophistiquées (hameçonnage, arnaques aux faux supports technique, chantage à la webcam prétendue piratée…) elles touchent surtout des individus puisque, comme le note Cybermalveillance.gouv.fr, “parmi ces victimes, 90 % sont des particuliers, souvent plus vulnérables et désarmés face aux incidents de sécurité qui les frappent.”

Comment se prémunir en ces temps incertains ?

Tout d’abord, en suivant rapidement les recommandations que la plateforme gouvernementale publie à destination des particuliers et des entreprises.

À plus long terme, il est indispensable de réfléchir à un autre type d’organisation des activités en ligne. Si la plupart des grands groupes ont intégré ces risques en déployant des environnements très sécurisés sous la responsabilité d’un RSSI (responsable de la sécurité des systèmes d’information), la majorité des particuliers et des PME sont désarmés face à cette menace.

Or, il est frappant de constater que la plupart des préconisations des professionnels peuvent être aisément systématisées.

Vraiment ? Oui, avec des Cloud PC.

Revue de détails avec les 10 mesures essentielles recommandées par Cybermalveillance.gouv.fr concernant le poste de travail :

RecommandationApport de la virtualisation
1. Protégez vos accès avec des mots de passe solidesGénéralisation des gestionnaires de mots de passe
2. Sécurité numérique : sauvegardez vos données régulièrementSauvegarde quotidienne de l’ensemble du
poste et restauration instantanée en cas d’alerte
3. Appliquez des mises à jour de sécurité sur tous les appareils (PC, Tablettes, téléphones…)Des logiciels et des systèmes
d’exploitation toujours à jour.
4. Utilisez un antivirusUn antivirus inclus et systématique
5. Téléchargez vos applications uniquement sur les sites officielsUne bibliothèque de logiciels partenaires
(gratuits ou à coût négocié)
6. Sécurité numérique : méfiez-vous des messages inattendusSensibilisation des utilisateurs
7. Vérifiez les sites sur lesquels vous faites des achatsPossibilité d’administrer une « white list » et
une « black list » pour ses collaborateurs et sa famille
8. Maîtrisez vos réseaux sociauxSensibilisation des utilisateurs
9. Séparez vos usages personnels et professionnelsDes environnements distincts avec
des règles d’utilisation claires
(horaires, sites de connexion possibles …)
10. Sécurité numérique : évitez les réseaux WIFI publics ou inconnusSeule l’image cryptée de votre poste est susceptible de circuler sur un réseau peu fiable.
L’ensemble de vos interactions se déroule au sein d’un réseau privé virtuel hautement sécurisé.

Faire le choix de la virtualisation, c’est donc clairement éloigner 80% du danger. Et ce n’est pas un petit sujet quand on sait que la cybercriminalité a coûté plus de 1.000 milliards par an aux victimes selon une étude de McAfee citée par Les Echos.

C’est un pour cent du PIB mondial ! Et quelle part de votre chiffre d’affaires ?


À propos de Weytop : La maîtrise de Weytop en matière de nouvelles technologies de streaming permet aujourd’hui d’offrir un Cloud PC d’une simplicité et un confort d’utilisation inégalés.

Autres articles

Partagez cet article